Toutes les tricoteuses expertes le savent :

La connaissance des techniques de base ne suffit pas, il faut la compléter par celles des astuces qui permettent

de résoudre les petits problèmes rencontrés en cours de réalisation

et de réparer sans dommage, erreurs et oublis toujours possible.

 

sos

 


Pour que le fil se dévide régulièrement : 

Prendre le fil de début à l'intérieur de la pelote.



Pour compter les rangs dans le point mousse, il faut savoir que la ligne en relief représente un rang et la ligne en creux un autre rang.



Si, en tricotant du jersey, on a tendance à tricoter un rang plus serré que l'autre

 Prendre deux aiguilles ayant un demi numéro de différence entre elles et employer la plus grosse pour le rang le plus serré.

Votre jersey sera plus régulier.



Pour savoir si votre travail est sur l'envers ou sur l'endroit 

En reprenant votre ouvrage après une interruption, vérifier où se trouve le brin de début de montage.

Ce brin doit se trouver à gauche lorsque l'endroit est tourné vers soi.



Le point mousse aura plus de tenue en tricotant chaque rang à l'envers

et non à l'endroit comme on le réalise souvent.



Pour compter plus facilement les rangs d'un tricot : 

Les regarder sur le jersey envers et les compter deux par deux.



De longues aiguilles pour tricoter dans les transports en commun sont dangereuses et peu pratiques.

 

Utiliser pour travailler plus à l'aise, une aiguille circulaire qui a plusieurs avantages :

 

Elle permet d'arrêter le travail au milieu du rang et de le reprendre plus loin sans perdre les mailles.

Sa souplesse est plus agréable lorsqu'on vérifie les dimensions du tricot en le plaçant sur la personne à qui il est destiné.

Elle est moins encombrante dans un sac.

 

 

Pour relever facilement un nombre important de mailles,

 Utiliser une aiguille circulaire au lieu de plusieurs aiguilles et tricoter avec cette aiguille en aller et retour.

 

 

Lorsqu'on laisse des mailles en attente (pour une encolure par exemple)

Passer délicatement un brin de laine dans les mailles du tricot, à l'aide d'un crochet, au lieu d'employer une aiguille ordinaire.

Nouer les deux brins sans trop serrer.

Ainsi la gêne occasionnée par une aiguille supplémentaire est supprimée et les mailles ne filent pas.



Pour éviter le décrochement que forme une augmentation en lisière 

et éviter que les bords ne soient déformés

Faire les augmentations à deux ou trois mailles du bord.

Par exemple la couture d'une manche sera très régulière et pourra se faire en grafting vertical.





Dans un tricot rayé, ne couper pas les fils en fin de rayures, les faire suivre en lisière.

Au moment des finitions, les dissimuler dans les coutures ou bordures ou les maintenir en faisant avec une aiguille à tapisserie, un surjet à cheval sur la lisière.







Lorsqu'on doit défaire une partie d'un ouvrage 

Il est beaucoup plus facile de reprendre les mailles en se servant d'une aiguille plus fine que celles employées dans le travail.



Voici un truc facile pour effacer toute démarcation sur un ouvrage lorsqu'il y a une différence de bains entre deux pelotes de même coloris.

Pour éviter le passage brutal d'une nuance à l'autre, tricoter avant la fin d'une pelote et avant d'entamer l'autre, un rang dans la première nuance, un rang dans la deuxième nuance et ainsi de suite, cela sur une dizaine de rangs.

Les tons alternés se fondent doucement.

Utiliser des aiguilles à double pointe pour passer facilement d'un rang à l'autre.



Dans un tricot à côtes rayées, pour éviter que les changements de coloris ne marquent sur l'endroit du tricot, dans les points envers, procéder ainsi :

Aux changements de teintes, tricoter le 1er rang du nouveau coloris tout à l'endroit, sur l'endroit du travail, ce qui ne diminue en rien l'élasticité des côtes.

Cette recette n'est valable que pour les ouvrages qui ont un endroit et un envers (pas pour les écharpes évidemment).





Des bordures en point mousse tricotées séparément épouseront mieux l'arrondi de l'encolure et des emmanchures, si on tricote à chaque début de rang la maille lisière du côté qui doit être arrondi et si l'on glisse à chaque début de rang la maille du côté qui doit être resserré.



Pour marquer la pliure d'un ourlet fermé en tricotant,

Faire un rang avec une aiguille d'un ou deux numéros supérieurs à celles utilisées pour l'ouvrage.

Ce rang marquera le pli d'une façon discrète mais accentuera quand même la cassure.

 


En achetant de la laine, vérifier son élasticité en l'étirant sur quelques centimètres.

Si elle reste détendue, il est préférable avant de la tricoter, de refaire à la main une pelote

pour étirer le fil sur toute sa longueur.

Cela évitera la mauvaise surprise du tricot entièrement déformé, après le lavage.

 



Lorsqu'on tricote les manches d'un pull, l'une après l'autre, il est difficile d'obtenir deux manches identiques, aussi il est préférable de les tricoter ensemble.

 

Sur une aiguille, monter séparément chaque manche en utilisant une pelote pour chacune.

Tricoter en répétant simultanément les différentes opérations sur chacune des manches.

 

tricotons