Si le tricot permet de renouveler sa garde-robe hivernale, ce n'est pas son seul avantage !

En effet, de nombreuses études montrent qu'il serait également bénéfique pour la santé.

 

 

tricoter bon pour la santé

 

 

 

On fait le point sur les bienfaits de cette activité.

 

 

Si le tricot a longtemps été associé aux grand-mères et aux pulls qui grattent, ce temps est désormais révolu.

Distrayante et accessible à tous, cette activité est aujourd'hui plus tendance que jamais.

Mais saviez-vous qu'elle était également bénéfique pour la santé ?

De quoi clouer le bec à ceux qui oseraient se moquer de votre passion !

 

Découvrez ci-dessous la liste des bienfaits du tricot. 

 

 

 Le tricot rend heureux :

 

Selon une étude menée par Knit for Peace en 2017, 92% des sondés déclaraient que le tricot améliorait leur humeur. L'étude va même plus loin, avançant que cette activité permettrait de lutter contre la dépression.

Elle augmenterait en effet la production de dopamine et de sérotonine, deux hormones responsables du sentiment de bonheur.

Pour ceux qui souffrent de solitude, le tricot donne l'opportunité de rencontrer des gens qui partagent la même passion. Ateliers, cours, knitting parties... Les occasions ne manquent pas ! Alors en cas de baisse de moral, on n'hésite pas à sortir ses aiguilles à tricoter !

 

 

 Le tricot réduit l'anxiété :

 

Comparable à la méditation, le tricot est un excellent anti-stress.

Ses gestes répétitifs agissent sur les pensées négatives.

Rien de tel que de tricoter quelques rangs pour diminuer son niveau d'anxiété et retrouver sa sérénité.

Certains hôpitaux aux Etats-Unis recommandent même à leurs patients de pratiquer cette activité avant une opération importante.

 

 

 Le tricot améliore la mémoire :

 

 

En 2012, le psychiatre Yonas E. Geda a mené une étude auprès de 1321 personnes âgées.

Il s'est avéré que ceux qui pratiquaient une activité manuelle telle que le tricot possédaient 30 à 50% de chance en moins de présenter des troubles de la mémoire.

Le chercheur avance même que le tricot aurait un effet positif sur certaines maladies telles que la démence et Alzheimer. 

 

 

 Le tricot donne confiance en soi :

 

Finir un pull, apprendre le point de riz, réussir les torsades...

Quel plaisir de (re)découvrir que nous sommes capables de faire quelque chose de nos dix doigts !

Le tricot est source de nombreuses petites fiertés qui viennent booster notre estime de soi.

Petit à petit, on prend confiance en ses capacités, et cela se ressent sur notre attitude au quotidien. 

 

 

 Le tricot aide à arrêter de fumer :

 

Patch, hypnose, cigarette électronique... Vous avez tout tenté pour arrêter de fumer, mais sans succès ?

Mettez-vous au tricot ! En occupant à la fois nos mains et notre esprit, cette activité permet de tenir à distance les envies de cigarettes (ou toutes autres formes d'addiction).

En outre, ses vertus relaxantes permettent de contrer les effets secondaires dus à l'arrêt du tabac comme l'irritabilité.

Vous attendez quoi pour essayer ?

 

Vous pouvez commencer par ce modèle tout simple de bonnet!

 

 

 

 

 

 

Si, autour de vous vous connaissez des tricothés, des groupes qui sont organisés pour vous permettre

de tricoter à plusieurs, vous pouvez m'en informer et je les mettrai sur mon blog....